La permaculture est une double invitation.

D’abord, c’est une invitation à porter un regard systémique sur les choses, à apprécier la façon dont elles interagissent, à les regarder se moduler l’une l’autre. C’est une invitation à prendre du recul, à voir les choses dans leur ensemble et dans leur complexité. A ce titre, ce regard nous renvoie à une dimension éthique, qui pose la question de la façon dont nous nous intégrons dans ce flux naturel de la vie.

Ensuite, c’est une invitation à constamment revenir à ce qu’il se passe, dans la réalité, sur le terrain. C’est une incitation à l’observation consciente et ouverte de la façon dont la réalité est impactée par les initiatives que nous prenons. C’est une invitation à vivre les expériences par nous-même, à sentir les choses, à être connecté, les pieds dans la glaise, à la réalité des choses. A ce titre, ce regard nous renvoie à une dimension opérationnelle et agissante.

La permaculture utilise entre autres des notions d’écologie, de paysage, d’agriculture biologique, d’agroécologie, de biomimétisme, d’éthique, de philosophie et de pédologie. La permaculture invite à mettre ces aspects théoriques en relation avec les observations réalisées sur le terrain de façon harmonieuse.

Mission

S’intéresser à ce qui se fait au sein de chaque cercle, et aux interactions entre les cercles, pour écouter, questionner, challenger et suggérer, sur chacune des 7 dimensions de la fleur de vie de la permaculture.

Cartographier et documenter les principes éthiques de la permaculture et leur application pratique à Robechies.

Contribuer à la rédaction des chartes régissant la vie sur le site.

Former, sensibiliser et informer les résidents et les usagers du lieu à la permaculture.

Composition de ce cercle