Vision

Internet a changé le monde. Même s’il ne reste plus grand chose de l’esprit collaboratif et académique de l’internet du 20ème siècle, l’interconnexion des informations d’abord, puis des applications web ensuite, a considérablement impacté la façon dont le monde fonctionne, mais aussi notre vision du monde.

Cet impact est du même ordre de grandeur que la maîtrise du feu, la fonte des métaux, l’apparition de la roue ou l’invention de l’imprimerie. Façon de vivre et façon de penser sont chahutés et se renvoient la balle. Nos paradigmes fondamentaux s’en trouvent bousculés.

Aujourd’hui, la vitesse de calcul et les capacités de stockage permettent de capturer un océan presque infini d’informations. Les champs de données s’étendent à perte de vue. Le web sémantique permet de cartographier une réalité qu’il n’est plus nécessaire de modéliser au préalable, tandis que les technologies du big data et de l’intelligence artificielle se chargeront de rendre intelligibles pour nous, humains. Le risque serait de se satisfaire de ces buzzwords et de les sous-estimer en les réduisant à de la technologie. C’est de notre mode de pensée, de notre vision du monde et donc aussi de notre vision de nous-même qu’il s’agit.

Lorsque c’est l’avenir qui est en jeu -ce qui est le cas aujourd’hui-, le penser sans intégrer la dimension digitale, ou pire, en la rejetant, serait de l’inconscience. Le digital nous épargne le travail répétitif, qu’il soit manuel ou intellectuel. Tant mieux! Il reste davantage de temps pour l’humain. C’est précisément cette intention-là que nous voulons nourrir ici.

Mission

Ce cercle veille à ce que les outils digitaux soient au service des coopérateurs, des locataires et des autres parties prenantes. Etre au service, cela signifie notamment: 

  • faciliter les contacts, 
  • permettre (autant que possible) aux absents d’être présents, 
  • permettre aux cercles et aux individus de se coordonner, 
  • assurer une qualité de service aussi constante que possible, 
  • garantir la transparence et l’accessibilité des informations, 
  • rayonner largement au-delà du site « physique »,
  • etc.

En amont de ce travail sur les outils, en clarifiant et en faisant évoluer le modèle de données, ce cercle assure une veille ontologique permanente, qui se traduit « dans la chair », dans la mise en œuvre des outils et dans la manière dont ils sont utilisés.

Responsabilités concrètes

En cours de définition.

 

Membres

A déterminer.